nos objectifs

L’équovillage est un de nos rêves. Nous aimerions l’organiser sous la forme juridique de la coopérative. Une coopérative que nous aurions appelée CIB cad "Coopérative intégrante du Béarn". En effet comme Robert Lanquar de Cordoba Horizontes,

HTML - 79 ko
Robert Lanquar, de Cordoba Horizontes et José Luis Monparler - Vidéo Dailymotion

nous pensons que la culture, le sport et le tourisme peuvent aider à la réinsertion sociale. Les jeunes béarnais désoeuvrés en se réappropriant leur histoire dans un cadre qui leur permet formation et ouvrage sauront, il faut le souhaiter, utiliser le siège de la Convivencia à ces fins là. Nous avons dans ce but des relations avec la mission locale d’Orthez, Navarenx et Oloron
D’autres équovillages pourraient voir le jour. En effet, le Maroc et le Sénégal sont des pays où le cheval fait parti de la vie active.